MENÜ MENÜ
  • Sie verwenden einen veralteten Webbrowser, weshalb es zu Problemen mit der Darstellung kommen kann. Bei Problemen mit der Bestellabgabe können Sie gerne auch telefonisch bestellen unter: 0820 20 30 99 (0,20 €/min)

Théorèmes limites pour les champs et les suites stationnaires réels

El Machkouri:Théorèmes limites pour les
Autor: Mohamed El Machkouri
Verfügbarkeit: Auf Lager.
Artikelnummer: 1354476
ISBN / EAN: 9786131517259

Verfügbarkeit: sofort lieferbar

40,10 €
Inkl. MwSt. , zzgl. Versandkosten

Produktbeschreibung

Cette thèse est essentiellement consacrée à l'étude du principe d'invariance pour des champs de variables aléatoires dépendantes et au théorème limite central pour les suites de différences de martingale. Dans le premier chapitre, nous démontrons que le principe d'invariance de Dedecker (2001) pour les champs aléatoires bornés indexés par une large classe de boréliens n'est plus valide si on suppose uniquement des moments d'ordre p. Néanmoins, dans le second chapitre, si on exige des moments exponentiels, nous montrons que le principe d'invariance reste vrai pour une large classe de boréliens. Dans le troisième chapitre, nous montrons que les conditions suffisantes pour la validité du théorème limite local pour les variables indépendantes ne sont plus suffisantes pour les différences de martingale et nous mettons également en évidence que la vitesse de convergence dans le théorème limite central de Billingsley-Ibragimov peut être arbitrairement lente. Enfin, dans le dernier chapitre, nous donnons une application statistique des inégalités de type Kahane-Khintchine établies dans le chapitre 2.

Zusatzinformation

Autor Verlag Éditions universitaires européennes
ISBN / EAN 9786131517259 Bindung Taschenbuch

Weitere beliebte Produkte

Titelliste

0 Kundenmeinungen

Vielen Dank für das Interesse an unsere Kundenmeinungen.
Wir können die Authentizität der Bewertungen nicht prüfen und sicherstellen.

Bitte schreiben Sie uns Ihre Meinung zu: Théorèmes limites pour les champs et les suites stationnaires réels